Site de l'association Denentzat à Amendeuix-Oneix

Marche entre Saint-Étienne de Baïgorry et le col d'Ispeguy

Le 13 juillet à 7 h 30, devant la salle Denendako à Amendeuix-Oneix, Arnaud, Cathy, Jacqueline, Jean-Baptiste, Jean-Claude, Jean-Marie, Jean-Pierre, José, Mayou et Michel se sont donné rendez-vous pour une marche entre Saint-Étienne de Baïgorry et le col d'Ispeguy.

Le temps couvert et bruineux n'est pas très engageant mais rien ne fera reculer les marcheurs bien décidés à en découdre avec le 18,5 km du parcours.

img Le point de départ de la marche est fixé à l'aire de stationnement du groupe scolaire de Saint-Étienne. De là, les marcheurs s'engagent sur la route d'Osses qu'ils quittent après 1 km pour emprunter un chemin communal qui rejoint Urdos. À Urdos, ils attaquent rapidement la montée en lacets vers le col de Sahasteguy. Un brouillard assez dense et un petit crachin tenace font que l'on hésite entre le tee-shirt et l'imperméable. Sans l'imperméable on est mouillé par la pluie et sans lui on est mouillé par la transpiration. Car il faut dire que la pente est longue et raide et que les organismes sont en surchauffe.

img Enfin, on s'approche du col et la pluie a cessé. Il faut maintenant traverser à flanc de montagne dans les sentiers laissés par les moutons pour rejoindre le col de Buztanzelhay. Pour terminer, sur un autre flanc de montage, le long de la frontière, c'est sur un sentier à plat mais couvert de grosses pierres, souvent obliques et glissantes, qu'il faut lentement progresser avant d'arriver en vue de la venta en contrebas.

img André, Mado, Pierrette et Sylvie venus en voiture, nous attendent pour le déjeuner. L'ambiance est sympathique et les plats savoureux. La patronne du restaurant est pleine d'attention pour nous ; elle ira même jusqu'à nous prendre en photo à tour de rôle.

imgimg

L'après-midi, seuls six courageux s'engagent dans la vallée verdoyante qui descend doucement depuis le restaurant jusqu'à Saint-Étienne. Le temps s'est dégagé et le soleil brille maintenant. La descente est des plus agréables dans les sous-bois et le long du torrent.

img En arrivant à Saint-Étienne, on passe devant le magnifique pont romain qui enjambe la Nive.

Une journée dont tous garderont encore un excellent souvenir ; à n'en pas douter.

Commentaires des utilisateurs

Connectez vous pour poster un commentaire.